Fabricant Français
Select Page
Actualités Goubard

adrien_soudeur_goubard_bennes_godets_accessoires_4

 

C’est la semaine de l’emploi des travailleurs en situation de handicap. On a eu envie de vous partager la belle histoire d’Adrien, 26 ans, qui va signer son CDI chez Goubard le 1er décembre !

DEBUTS DANS LA VIE ACTIVE

Après un parcours scolaire spécialisé, à 19 ans, Adrien bénéficie d’un accompagnement SESSAD afin de trouver sa voie professionnelle dans le monde du travail. C’est son chargé d’insertion qui lui propose de découvrir l’ISTA49 et l’Entreprise Adaptée des Banchais basée à Saint Barthélémy d’ANJOU (49).

 

« Adrien y a fait une visite, mais aucun de nos métiers ne l’intéressait, il voulait devenir maçon… » se rappelle Catherine Robineau, directrice de l’ISTA49.

 

« …15 jours plus tard, son chargé d’insertion me rappelle : Adrien veut bien faire un essai de 15 jours à L’ISTA49 à l’atelier métallerie. Je le croise quelques jours après ses débuts dans l’atelier, je lui demande s’il se plait dans ce métier. Il me répond que c’est nul ! Je lui dis que lorsque que l’on s’engage il est important d’aller jusqu’au bout de la convention de stage de 15 jours ! ». Adrien est une personne déterminée, il s’accroche et commence à apprendre le métier de soudeur.

 

Petit à petit, il développe une superbe dextérité et prend de plus en plus de plaisir dans son job de soudeur.

 

Suite à son stage en 2014, il commence un contrat en CDD puis signe son CDI à ISTA49. Bien qu’ayant de très bonnes aptitudes, Adrien a besoin de gagner en autonomie, en maturité et de maitriser les codes de l’entreprise avant d’être recruté dans le milieu ordinaire classique : il doit continuer à se former au métier de soudeur, devenir plus autonome en passant son permis de conduire et se stabiliser dans sa vie personnelle. Pendant près de 7 ans, Catherine Robineau et ses équipes l’on accompagné dans sa construction personnelle et professionnelle afin qu’il puisse être prêt pour intégrer le monde du travail du milieu ordinaire.

 

L’ENVIE DE TRAVAILLER CHEZ GOUBARD

Adrien avait l’habitude de travailler sur nos produits Goubard, dont certains sous-ensembles sont sous-traités à l’ISTA49. Il espérait pouvoir être embauché chez nous pour être à proximité de son domicile et parce qu’il connaît bien nos méthodes de fabrication.

 

“Recruter Adrien est l’une des premières décisions que nous avons prises lorsque nous avons repris Goubard” se souvient Pascal Jousselin, responsable RH et l’un des 4 associés de Goubard.

 

« Je suis très sensible à ces sujets et Jérémie Bourdillon aussi. Pour nous, c’était une évidence et nous avions déjà pu apprécier la qualité de son travail ». Surmotivé par l’annonce de son recrutement chez Goubard, Adrien nous a même envoyé son CV alors que celui-ci n’était pas encore finalisé ! « Catherine tardait à me donner des nouvelles, j’en avais marre d’attendre ! » se souvient Adrien.

C’est finalement en juin 2021, qu’Adrien commence son contrat de mise à disposition dans notre entreprise, à Seiches-sur-le-Loir. « On a pris le temps qu’il faut. Le but de cette opération est de vérifier qu’Adrien se sente bien chez Goubard et qu’il garde son équilibre » explique Catherine Robineau.

 

Dans l’atelier, Adrien fait déjà l’unanimité. “Il a un sacré coup de patte !” commente Romuald, son chef d’équipe Goubard. 

 

« Il est volontaire, rigoureux, et déterminé. 3 qualités qui font de lui déjà un excellent soudeur confirmé. Il a bien été un peu timide au début, mais il est aujourd’hui parfaitement intégré ». La signature de son contrat le 1er décembre, ne sera qu’une formalité. 

Nous cultivons l’intelligence de l’entreprise Goubard par la mixité. Aujourd’hui deux autres salariés en situation de handicap travaillent dans notre atelier en CDI et un quatrième va nous rejoindre en janvier, formé lui aussi à ISTA49.

Bienvenue chez Goubard Adrien !